RSS
 

Jay Brannan au théâtre La Reine Blanche

28 oct

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Sa voix est d’une douceur peu commune. Accompagné de sa guitare, il nous emporte dès les premiers accords. Nous nous laissons entraîner vers cet univers aux accents folks teintés de rose. Un artiste qui chante ouvertement son attirance pour un garçon, ce n’est pas si fréquent. Mais Je ne suis pas venu par communautarisme, même si le public est très majoritairement gay. Je suis venu voir le musicien et découvrir un timbre enivrant. Chaque chanson est une petite histoire, une fable ou une complainte. Il n’en fait pas trop : il prend le temps de nous raconter les mésaventures de sa tournée, sa capacité à s’égarer dans les transports en communs des différents pays qu’il a visité… Il balbutie quelques mots en français : « préservatif », « actif ou passif »… Il parle, s’amuse de nous voir réagir à ses blagues tout en s’étonnant que nous soyons là dans ce théâtre où aucun siège n’est vide. Puis ses doigts s’agitent de nouveau et il entonne un nouvel air…

Un moment dans l »intimité de Jay partagé avec notamment incipio (ne me demandez pas pourquoi il écrit en anglais, il est un peu bizarre des fois…) et Vincen-t.

 

 

Leave a Reply

 
 
  1. Jay Brannan ♥ | vincen-t

    28 octobre 2008 at 12:41

    [...] octobre: Mes voisins de concert ont aussi écrit sur Jay: Incipio, Matorif, Ekkooo, AdaM, Zéro Janvier Tags: concert, jay brannan, Musique Écrit par vincen-t [...]

     
  2. le blog de matorif » Rétrospective 2008 - zik

    25 janvier 2009 at 16:36

    [...] ne retenir qu’un artiste, il s’agirait de Jay Brannan, que j’ai déja évoqué ici. En plus d’être particulièrement bandant charmant, il est plutôt souple [...]

     
  3. le blog de matorif » Des nouvelles de Jay Brannan

    2 avril 2009 at 10:51

    [...] matorif | 2 avril 2009 Je vous avais déjà parlé de cet artiste que j’avais vu lors de son dernier passage à Paris. Suite aux conseils de Matoo, je suis devenu son “follower” (un genre d’ami sur [...]