RSS
 

billets avec le mot-clef ‘mp3’

Une chanson d’ami

21 juin
Aujourd’hui toutes les musiques ont droit de cité. La fête de la musique est célébrée dans plus de 100 pays, mais quid des blogs ? Ma modeste contribution à l’évènement est une reprise par votre serviteur d’un titre – trop peu connu à mon goût – de Zazie. Un texte résolument féminin que j’ai tenté de m’approprier… J’espère que vous apprécierez.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

mes colocs ont du talent – Lilly Wood and the Prick

14 mai
Il serait plus exacte de dire qu’il s’agit de mon ex-coloc ! Elle a déménagé après un an de délires (ceux qui sont venus à nos soirées savent de quoi je parle, et les voisins qui nous haïssent encore aussi…), mais je continue de la suivre avec attention. Son actualité musicale est particulièrement chargée ce mois-ci, et je lui offre donc une modeste mise en avant sur mon blog… Je vous avais déjà parlé d’elle l’année dernière. J’avais évoqué ma rencontre avec Nili, la chanteuse de Lilly Wood and the prick dans ce billet. Depuis un an, la petite Nili n’a pas vraiment grandi, elle porte toujours ses improbables talons, elle a toujours ce petit grain de folie qui la rend si attachante, et surtout elle chante toujours merveilleusement bien ! Sa voix et le talent de Ben à la guitare m’ont séduit dès le début. De leur union musicale (note pour moi même : Ben est-il encore célibataire ?) est né un EP (Extended Play) qui est en vente sur itunes. Leur titre Water Ran fait l’objet d’une mise en avant sur l’itunes store et est donc téléchargeable gratuitement, alors profitez-en !

En bonus, leur premier clip que je trouve très réussi !

Vous pourrez les retrouver sur scène en première partie de Ben Kweller (!!) le 18 mai, à la maroquinerie, le 31 mai et même au festival rock en seine fin août.

Ils vont cartonner ces deux-là, ça fait un an que je vous le dit !!! (si vous êtes de mon avis, n’hésitez pas à en parler autour de vous !)

Leur myspace : http://www.myspace.com/lillywoodandtheprick

 

Le clip du jour : Bright eyes – The first day in my life

30 oct
En ce moment, j’ai une nouvelle occupation : je m’occupe de programmation musicale pour mon taff (oui je sais j’ai un boulot difficile). L’occasion pour moi d’approcher des gens dont c’est le métier, et aussi de découvrir quelques pépites ! Trop souvent les maisons de disques bâclent les clips de leurs artistes. En particulier ceux de leurs nouvelles signatures. Je trouve ça dommage, j’aime quand les clips racontent une histoire, mais je ne demande pas pour autant un clip aussi poussé que ceux de Bambi du temps de thriller !

 

Ma découverte du jour est un titre de 2005 du groupe indépendant bright eyes dont j’ai adoré le clip. En glanant quelques wikiinfos, j’ai appris que ce dernier avait reçu un prix (ça c’était juste pour préciser que j’ai bon goût :D ).J’adore les idées qu’il véhicule, et les liens entre les différents couples assis sur ce canapé à la friends

 

 

Jay Brannan au théâtre La Reine Blanche

28 oct

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Sa voix est d’une douceur peu commune. Accompagné de sa guitare, il nous emporte dès les premiers accords. Nous nous laissons entraîner vers cet univers aux accents folks teintés de rose. Un artiste qui chante ouvertement son attirance pour un garçon, ce n’est pas si fréquent. Mais Je ne suis pas venu par communautarisme, même si le public est très majoritairement gay. Je suis venu voir le musicien et découvrir un timbre enivrant. Chaque chanson est une petite histoire, une fable ou une complainte. Il n’en fait pas trop : il prend le temps de nous raconter les mésaventures de sa tournée, sa capacité à s’égarer dans les transports en communs des différents pays qu’il a visité… Il balbutie quelques mots en français : « préservatif », « actif ou passif »… Il parle, s’amuse de nous voir réagir à ses blagues tout en s’étonnant que nous soyons là dans ce théâtre où aucun siège n’est vide. Puis ses doigts s’agitent de nouveau et il entonne un nouvel air…

Un moment dans l »intimité de Jay partagé avec notamment incipio (ne me demandez pas pourquoi il écrit en anglais, il est un peu bizarre des fois…) et Vincen-t.